Quel est la meilleur mutuelle optique

Les remboursements de la sécurité sociale sont en net recul pour des raisons budgétaires. Aujourd’hui, les soins peuvent amener à de gros problèmes financiers, que cela soit pour une hospitalisation, une série de soins chez un spécialiste, ou pour des soins dentaires ou d’ophtalmologie. Les remboursements les plus flagrants les moins remboursés touchent les postes des prothèses dentaires et d’optique.

Les lunettes correctrices ne sont pas inutiles, elles apportent un grand confort de vue et permettent de diminuer la fatigue oculaire. Cependant, beaucoup de personnes n’ont pas les moyens de s’offrir une paire de lunettes correctrices, cela par rapport au remboursement de la sécurité sociale et au prix pratiqué chez les opticiens. La seule solution dans ce cas est de souscrire une mutuelle optique.

 

Les remboursements des montures et des verres optiques par la sécurité sociale

mutuelle-optique-motardBeaucoup de personnes ne le savent pas, mais depuis le 15 avril 2007 il est possible de changer de lunette avec une ordonnance de moins de trois ans sur lequel il n’est pas noté que l’ordonnance n’est pas renouvelable. L’opticien peut se charger de voir si vous avez besoin de verres avec une nouvelle correction.

Concernant les remboursements de la sécurité sociale sur les verres correcteurs et les montures le remboursement peut être considéré comme ridicule (1,85 euro sur les montures et guère plus sur les verres) en rapport aux prix pratiqués chez les opticiens.

 

Les critères pour trouver la meilleure mutuelle optique

Les mutuelles en générale proposent un forfait qui peut aller de 100 à 350 euros et plus. Le forfait peut être utilisé durant l’année de validité du contrat. Pour un nouveau contrat les mutuelles imposent souvent un délai de carence qui varier de 3 à 6 mois ou plus. Certaines mutuelles proposent si le forfait n’a pas été utilisé dans l’année de reporter une partie du forfait (en général 50 %) sur l’année qui suit.

Certaines mutuelles ne proposent pas de délai de carence, mais le coût de la prime est en général plus élevé que celui d’une mutuelle qui impose un délai de carence. De nos jours, les opticiens sont agréés par les mutuelles donc si le forfait couvre les prix des lunettes vous n’avez pas d’argent à sortir.